Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Lutte contre la malnutrition : L’ONG PanAfricare lance un projet d’action (...)

Lutte contre la malnutrition : L’ONG PanAfricare lance un projet d’action dans le Centre-Ouest

LEFASO.NET

samedi 28 août 2021

L’ONG PanAfricare, soutenue par l’USAID et JSI, a procédé ce jeudi 26 août à Réo, province du Sanguié, au lancement du Projet d’Action contre la malnutrition dans le Centre-Ouest (PAMCO). L’objectif visé par ce projet est de contribuer à la prévention de la sous-nutrition chez les femmes en âge de procréer et les enfants de moins de 23 mois à travers le renforcement des stratégies à base communautaire dans la province du Sanguié.

Lutte contre la malnutrition : L’ONG PanAfricare lance un projet d’action dans le Centre-Ouest

Renforcer les capacités des différents acteurs de lutte contre la malnutrition, contribuer à l’amélioration des indicateurs de l’alimentation du nourrisson et du jeune enfant, et contribuer à l’amélioration des indicateurs de la malnutrition aigüe dans les districts sanitaires de la province du Sanguié. Telles sont les raisons qui justifient la tenue de ces échanges sur la malnutrition.

La soixantaine de participants composés des représentants de l’Etat, des organisations de la société civile et les partenaires techniques et financiers, pourront bénéficier, au-delà de la cérémonie de lancement officielle, de la présentation du projet ainsi que du programme semestriel pour amendement à travers une communication sur le PAMCO/BF suivie d’échanges/débats et de contribution en plénière.

JPEG - 184 ko
Hubert Badiel, directeur pays de PanAfricare

Ce projet, d’une durée de 24 mois et doté d’un budget de 162 255 000 de Franc CFA, interviendra dans les deux districts sanitaires de Réo et Ténado, et couvrira l’ensemble des dix communes de la province. « Ce projet fait suite à un appel à projet lancé par le partenaire JSI et financé par USAID. C’est un appel lancé pour tout le Burkina Faso et PanAfricare a ciblé la province du Sanguié en se basant sur les indicateurs de la malnutrition au cours de l’enquête SMART 2019 », a confié Hubert Badiel, directeur pays de PanAfricare.

Selon lui, cette enquête avait révélé que le Sanguié et le Seno (région du Sahel) avaient une malnutrition aigüe globale au-dessus du seuil de l’OMS qui est de 10%. Il ajoute que tous les autres indicateurs de la malnutrition étaient au rouge dans le Sanguié comparés aux autres provinces de la région. A l’entendre, PanAfricare compte contribuer à ramener le taux de malnutrition dans cette province en dessous du taux national et aussi améliorer le taux de consommation de divers aliments qui était de 18,5% à 30% ou 40%.

Trois stratégies communautaires probantes

JPEG - 68.3 ko
Photo de Famille

La combinaison de trois stratégies communautaires probantes a été proposée pour l’atteinte de ces objectifs, selon le directeur pays de PanAfricare. Il s’agit de la stratégie GASPA (Groupe d’Apprentissage et de Suivi des Pratiques de l’alimentation du nourrisson et du jeune enfant) ; la stratégie PB-mère (Périmètre brachiale de la mère et de l’enfant) qui permettra d’initier les mères dans le dépistage de la malnutrition aiguë, et les Foyers d’Apprentissage et de Récupération Nutritionnelle (FARN).

Cette cérémonie de lancement, placée sous la présidence du haut-commissaire de la province du Sanguié, a été rendue possible grâce à l’appui financier de l’USAID et de JSI (New Partnerships Initiative). A cet effet, le secrétaire général de la province, Sibiri Kaboré représentant le haut-commissaire, s’est réjoui du choix de sa province pour abriter ce projet.

JPEG - 60.7 ko
Dr Moussa Sana, directeur régional de la santé du Centre-Ouest

Car, dit-il, ce projet va venir en renfort aux différentes actions que le gouvernement du Burkina Faso entreprend dans le cadre de la santé de la mère et de l’enfant. Il ajoute cependant que la question de la malnutrition était pratiquement au rouge ces dernières années, mais grâce à l’effort conjugué du gouvernement et d’acteurs comme PanAfricare et ses partenaires, la situation est en train d’être résorbée.

Et Dr Moussa Sana, directeur régional de la santé du Centre-Ouest, de rappeler qu’au niveau du ministère de la Santé, des actions sont déjà mises en œuvre à travers l’adoption de politique nationale multisectorielle en nutrition mais aussi à travers l’adoption du plan stratégique multisectoriel de nutrition 2020-2024. A l’entendre, d’autres types d’actions ont été menés au niveau des structures de soins.

Ce sont entre autres le renforcement de compétences et de capacités des agents de santé sur la prise en charge interne de la malnutrition, les approches communautaires à travers la promotion de la mise en œuvre du paquet intégré du service d’ANJE (Alimentation du Nourrisson et du Jeune Enfant), et l’amélioration des questions d’hygiènes. « A titre d’exemple au niveau de la région du Centre-Ouest, un projet visant la fin de la défécation à l’air libre dans la province de la Sissili a été mis en œuvre » a-t-il ajouté.

En rappel, PanAfricare, anciennement appelée Africare, est une ONG internationale à but non lucratif fondée par des Africains et des Américains au milieu de la sécheresse sahélienne du début des années 1970 pour aider les populations et les gouvernements de l’Afrique à trouver des solutions à long terme aux problèmes de développement. Sa vision est de mettre en œuvre des activités synergiques pour améliorer la santé, l’agriculture et le renforcement des capacités des communautés en Afrique.

Prince Omar
LeFaso.net

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Koudougou
Inconnu, Humididté : %
Max : °C
Min : °C

°C
Inconnu
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter