Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Appui à la décentralisation : Dix boutiques et deux salles de classe pour la (...)

Appui à la décentralisation : Dix boutiques et deux salles de classe pour la commune de Poa

LEFASO.NET | Herman Frédéric BASSOLE

mercredi 12 juillet 2017

Le développement est en marche dans la commune de Poa dans le Boulkiemdé. Son édile, Daouda Bagué, a procédé ce mardi 11 juillet 2017 à l’inauguration de dix boutiques de rue et deux salles de classe flambant neuves, et procédé à la pose de la première pierre de ce qui deviendra dans trois mois la maternité de Yaoguen. Toutes ces activités entrent dans le cadre de la composante B du programme d’appui à la décentralisation et à la participation citoyenne financé par la coopération suisse.

Appui à la décentralisation : Dix boutiques et deux salles de classe pour la commune de Poa

Poa était en fête ce mardi 11 juillet 2017. Pour le maire de cette commune rurale située sur l’axe Ouagadougou-Koudougou, il s’agit d’un jour inoubliable. Entouré du Haut-commissaire de la province du Boulkiemdé, Amidou Soré, et du directeur pays du Bureau de la coopération Suisse, Jean-Bernard Dubois, il a inauguré deux blocs de cinq boutiques chacun aux abords de la Route nationale N°14 et deux salles de classes dans le village de Ouézélé. Ces infrastructures réalisées dans le cadre de la composante B du programme d’appui à la décentralisation et à la participation citoyenne (DEPAC-B) ont coûté près 36 millions de francs CFA.

Ouvrages réalisées en 2016

JPEG - 161.6 ko
Coupure du ruban des boutiques de rue d’un coût de 19 961 188 F CFA

Situées près de la gare routière, les boutiques font 12,25m2 chacune. Les attributaires (neuf hommes et une femme) sont connus et certains y ont déjà élit leur QG. On peut y voir à l’intérieur des sacs de ciment ou des machines à coudre. Ils devront s’acquitter de la somme de 10 000 F CFA par mois auprès de la commune, une manne non négligeable, car les recettes s’élèveront à 1 200 000 F CFA par an. Hygiène publique oblique, deux blocs de quatre latrines au total ont été construits à l’arrière des boutiques.

Après la coupure du ruban, c’est au pas de course que les officiels ont mis le cap sur l’école primaire de Ouézélé qui a bénéficié, toujours dans le cadre du DEPAC-B, de deux salles de classe entièrement équipées de tables bancs chacune, de bureau, de chaise et d’armoire. Là, les travaux ont coûté la bagatelle de 15 958 630 F CFA dont trois millions pour les équipements. Toutes ces infrastructures (les boutiques y compris) ont été réalisées dans le cadre du financement 2016 du DEPAC.

Une maternité pour réduire les distances

JPEG - 145.1 ko
Visite d’une salle de classe par les officiels

Dans trois mois, les longues distances pour accéder à un centre de santé (le plus proche étant à plus de 5km, ndlr) ne seront plus qu’un lointain souvenir pour les 4 871 habitants du village de Yaoguen. La pose de la première pierre de la future maternité, d’un coût de 23 millions de F CFA, a été l’autre acte de cette journée marquant le lancement des activités de la commune pour l’année 2017. Visiblement heureux, c’est par un tonnerre d’applaudissements et des pas de danse que les habitants ont accueillis les officiels sur le site de construction.

La Suisse, un partenaire fidèle

JPEG - 176 ko
Le directeur pays du Bureau de la coopération suisse, Jean-Bernard Dubois (à droite en blanc)

« Cela fait maintenant 43 ans, a rappelé Jean-Bernard Dubois, que la Suisse est aux côtés du Burkina Faso notamment à travers l’éducation et de la formation professionnelle, le développement économique local, l’appui macroéconomique et le renforcement de la gouvernance et de la démocratie ». Cette longue histoire d’amitié et de coopération se porte bien et se poursuivra, à l’en croire. Et il a indiqué que la première phase de ce programme d’appui à la décentralisation et à la participation citoyenne va de mars 2015 à février 2018 et comprend trois composantes : la gouvernance locale et le renforcement des capacités, le financement des plans locaux de développement et enfin, la réalisation de pistes rurales.

L’engagement du maire de Poa

Le DEPAC intervient dans 26 communes et trois conseils régionaux dont ceux du Centre-Ouest, de l’Est et du Nord. Et le Haut-commissaire du Boulkiemdé, Amidou Soré, au nom de Mme le Gouverneur du Centre-Ouest, a salué l’engagement du peuple suisse auprès du Gouvernement burkinabè dans l’atteinte des objectifs du Plan national de développement économique et social (PNDES). Il a également exhorté les bénéficiaires et ceux des autres communes à bien entretenir les ouvrages.

A ce propos, le maire de la commune de Poa a indiqué qu’un plan annuel de gestion, d’entretien et de maintenance (GEM) des infrastructures existantes et celles nouvellement construites sera bientôt soumis en conseil municipal afin de rendre pérennes les investissements. Faisant suite à une doléance de M. Dubois, Daouda Bagué a également pris l’engagement de discuter avec les commerçants de Poa afin que 50% des futures boutiques de rue soient attribuées aux femmes.

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Koudougou
Très nuageux, Humididté : 66%
Max : °C
Min : °C

30°C
Très nuageux
Lundi
Soleil et nuages épars
22|32°C
Mardi
Soleil et nuages épars
23|35°C
Mercredi
Soleil voilé
23|35°C
Jeudi
Orage épars
22|33°C
Vendredi
Orage
22|31°C
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter