Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Campagne d’éducation au numérique : La CIL sensibilise des cadres de la (...)

Campagne d’éducation au numérique : La CIL sensibilise des cadres de la Sissili

LEFASO.NET | Tambi Serge Pacôme Zongo (Stagiaire)

lundi 20 novembre 2017

La CIL, autorité nationale chargée de faire appliquer la loi portant protection des données à caractère personnel au Burkina Faso, après s’être entretenue avec les scolaires de Léo le Jeudi 16 novembre, a organisé le jour suivant vendredi 17, un séminaire de sensibilisation au profit des cadres de l’administration publique de la Sissili autour du thème « La protection des données personnelles et de la vie privée à l’ère du numérique dans l’administration publique ».

 Campagne d’éducation au numérique : La CIL sensibilise des cadres de la Sissili

Les Technologies de l’information et de la communication (TIC), bien que représentant un facteur d’amélioration de la qualité d’exécution du service public, comportent des risques comme la cybercriminalité, la violation de la vie privée. C’est du moins le constat qui a été fait par le vice-président de la CIL (Commission de l’informatique et des libertés), Bienvenue Bakiono, lors de l’ouverture des travaux du séminaire.

C’est au regard d’un tel constat que se tient ce séminaire de sensibilisation dont l’objectif est d’informer sur la loi n°010-2004, les missions et pouvoirs de la Commission de l’informatique et des libertés, et les réseaux sociaux ainsi que leur impact sur la vie privée des personnes.

Pour ce faire, trois communications ont été faites. Elles ont respectivement concerné la présentation de la loi portant protection des données à caractère personnel (loi n°010-2004), les formalités préalables et présentation des formulaires de déclaration, et la cybercriminalité.

La loi n°010-2004/AN du 20 avril 2004

JPEG - 89.3 ko
Bienvenue Bakiono, vice-président de la CIL

La première communication du séminaire a entretenu sur la loi n°010-2004/AN du 20 avril 2004 portant protection des données à caractère personnel. Elle a été donnée par le secrétaire général(SG) de la CIL, Ahmed Ouédraogo. Il est ressorti de l’exposé de ce dernier que la loi comprend six titres, 62 articles, plusieurs chapitres et trois pouvoirs (exécutif, législatif, judiciaire). Il a en outre précisé que la CIL a été créée par ladite loi en son article 26.

Partant du principe que la perfection n’étant pas de ce monde, Ahmed Ouédraogo n’a pas manqué au cours de sa présentation de relever des insuffisances que connait la présente loi. Et de ces insuffisances, l’on peut noter le manque de clarté de certains articles. Il y a également la restriction de certains droits.

Pour pallier ces insuffisances, « la réforme des formalités préalables, le renforcement des pouvoirs de l’autorité et le renforcement de la coopération internationale » sont entre autres points à considérer, a-t-on retenu du propos du SG.

Formalités préalables et présentation des formulaires de déclaration

JPEG - 64.1 ko
Photo de famille

Pour le communicateur Ousseni Dialla, Juriste à la CIL, il a été question d’expliquer et de montrer la procédure à suivre pour la déclaration des personnes physiques auprès de la Commission de l’informatique et des libertés. Pour ce faire, M. Dialla a bâti sa présentation autour de quatre points. Il a d’abord présenté les différentes formalités préalables à respecter, il s’est ensuite appesanti sur la notion de traitement à déclarer ainsi que les informations à fournir pour la déclaration, puis il a terminé par la présentation d’un formulaire type.

Cybercriminalité, réseaux sociaux, sécurité des systèmes d’information et enjeux liés à la protection des données personnelles

Le colonel à la retraite et commissaire à la CIL, Mamadi Aouba intervenant pour la troisième(dernière communication) a commencé par la définition du concept de cybercriminalité. A ce propos, il soutient qu’il n’existe pas de définition universelle du terme mais plutôt des tentatives de définition. Pour lui, l’existence de loi (loi de la CEDEAO, convention de Budapest,…), la sensibilisation sur la protection de l’outil informatique, sont quelques moyens permettant de combattre la cybercriminalité.

En somme, pour le colonel Aouba, « Le comportement individuel doit garantir la sécurité collective ». A ces mots, il a exhorté les cadres à créer des mots de passe assez compliqués et les changer le plus souvent.

Tambi Serge Pacôme Zongo (Stagiaire)
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Koudougou
Clair de lune très nuageux, Humididté : 44%
Max : °C
Min : °C

21°C
Clair de lune très nuageux
Mercredi
Inconnu
18|21°C
Jeudi
Soleil
19|36°C
Vendredi
Soleil
18|36°C
Samedi
Soleil
18|36°C
Dimanche
Soleil voilé
17|35°C
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter