Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Province du Sanguié : Une association va à la rescousse des Centres de (...)

Province du Sanguié : Une association va à la rescousse des Centres de santé

mercredi 6 décembre 2017

Regroupés en association dénommée ‘’Initiative d’aide au développement local’’ (IDL), les fils et filles ressortissants de la province du Sanguié font visiblement œuvre utile dans leurs localités. Après plusieurs actions menées dans certaines communes de la province, c’est au tour des communes de Didyr et Godyr de bénéficier de la générosité de cette association. Elle a offert ce samedi 02 décembre 2017 du matériel médico-technique aux Centres de santé et de promotion sociale (CSPS) des deux communes. Du matériel qui vient donner une bouffée d’oxygène au personnel de santé dans la prise en charge des patients.

Province du Sanguié : Une association va à la rescousse des Centres de santé

C’est un geste ‘’salvateur ‘’salué à sa juste valeur par les populations bénéficiaires : le don de l’association Initiative d’aide au développement. Du matériel médico-technique, c’est ce dont ont bénéficié les CSPS des communes de Didyr et Godyr dans la province du Sanguié dans la région du centre-Ouest le weekend dernier. Selon le secrétaire exécutif de l’association, ce don entre dans le cadre des objectifs et des moyens d’action de l’association. « En effet l’IDL a pour vocation de réaliser des activités sur ses ressources propres mais également de faire des plaidoyers auprès des pouvoirs publics, auprès des autorités privées pour obtenir toute aide, pour signer tout accord au bénéfice des populations de base » a expliqué Rodrigue Bayala. Et d’ajouter que c’est dans ce cadre que son association a pu obtenir, avec l’accompagnement de ses partenaires, cette gratification pour un certain nombre de CSPS de la zone.

JPEG - 96.9 ko
Remise symbolique du matériel au CSPS de Didyr

A en croire monsieur Bayala, cette action n’est la quatrième d’une série d’actions entamée par l’association dans la province qui les a vu naitre. Les actions de l’association s’étendront aux autres communes, a indiqué le secrétaire : « Nous sommes à notre 4e don, nous avons fait Boyolo le 12 novembre, Ténado le 19 novembre, nous sommes aujourd’hui 02 décembre à Didyr, nous allons continuer à Godyr dans l’après-midi. Et ainsi de suite les autres communes vont suivre ».

JPEG - 113.9 ko
Vue des autorités présentes à la cérémonie de remise du don

Composé d’un ensemble de 19 articles dont les principaux sont des lits, des matelas, des tables d’accouchement, des paravents, des tables de visiteurs, des tensiomètres, des potences… ce matériel est estimé à une valeur de 1 500 000fcfa. Selon le premier responsable du CSPS, ce don vient donner une bouffée d’oxygène aux agents dans la prise en charge des patients. « C’est une épine qu’on a enlevée de notre pied parce qu’on en avait vraiment besoin. Si vous rentrez à la maternité, il y a moins de lits par rapport aux accoucheuses ; dans la salle d’hospitalisation c’est le même cas » a confié Théophane Bationo, chef de poste du CSPS de Didyr pour qui les problèmes ne manquent pas dans les CSPS. « Les matériels ne sont jamais en nombre suffisant et si ç’est le cas, ce n’est pas de qualité » a-t-il fait remarquer tout en situant les responsabilités entre L’Etat et les communautés locales.

Godyr l’autre commune bénéficiaire

JPEG - 89.2 ko
Bationo Théophane , chef de poste au CSPS de DIdyr

Après Didyr, l’association initiative d’aide au développement local a poursuivi sa tournée du weekend à Godyr à quelque 30 km de Didyr où un don de même nature a également été fait au CSPS. Et c’est tout naturellement avec joie que le personnel a salué l’initiative de sa bienfaitrice, l’association IDL. « Nous sommes très émus de ce don. Ça nous permettra une bonne prise en charge des malades. C’est un matériel qui vient au moment opportun car le besoin y était surtout que nous sommes dans un environnement de la gratuité où la consultation est plus demandée », a notifié Bibaré Wahabou maïeuticien d’Etat par ailleurs représentant du chef de poste du CSPS.

En plus du matériel offert aux formations sanitaires, l’association entend également, à en croire son secrétaire, développer un certain nombre de projets dans les domaines éducatif, sanitaire mais aussi dans le maraîchage. Des projets de sensibilisation des populations au code routier sont également en perspective.

CSPS à problème à Godyr ?

JPEG - 85.5 ko
Rodrigue Bayala , secrétaire exécutif de l’association IDL

La visite des membres de l’association initiative d’aide au développement n’aura pas été bénéfique au CSPS de Godyr que seulement en équipements. Cette visite aura également permis aux autorités de la localité de découvrir ou du moins d’être mis au parfum du grand ‘’malaise’’ que connait la formation sanitaire se traduirait par un faible taux de fréquentation selon Abdoulaye Bado, conseiller municipal de la commune de Godyr. A en croire ses propos le CSPS de Godyr va mal. Un malaise dont les origines lui seraient méconnues mais qui probablement seraient à chercher dans le manque de produits pharmaceutiques mais aussi dans les problèmes d’électricité et de qualité de soin que connait le centre de santé. « Nous avons été saisis ce midi pour nous dire qu’il y a un certain nombre de problèmes. On nous a indiqué de manière ramassée sans qu’on ait eu l’occasion de vérifier qu’il y a un problème de disponibilité de produits pharmaceutiques, qu’il y a un problème d’électricité, qu’il y a un problème d’ambulance, qu’il y a un problème de manière générale de qualité de soins » a souligné monsieur Bado.

JPEG - 68.9 ko
le maire et quelques membres de l’association visitant les locaux du CSPS

« N’ayant pas vérifié cela, j’ai tenu à ce que par la voie officielle, on puisse soulever ces problèmes devant les autorités communales, qui vont les acter par un PV (Procès-verbal) et pouvoir nous les transmettre pour que nous puissions voir » a poursuivi le conseiller municipal, qui porte également la casquette de conseiller régional et de président du conseil régional du Centre-Ouest. Selon lui, certains problèmes sont en voie de résolution. Il s’agit du problème d’électrification dont les travaux sont en cours au niveau du CSPS. « Pour le problème de l’ambulance, le conseil régional a bien voulu accepter que nous achetions une ambulance. Le contrat a été signé et d’ici nous aurons l’ambulance. Ça ne sera qu’un vieux souvenir pour ce CSPS » a-t-il rassuré.

Il ne reste que la question de la disponibilité des produits pharmaceutiques et celle de la qualité des soins qui seraient à l’origine du déplacement des populations de Godyr vers d’autres formations sanitaires des villages riverains pour se faire soigner ; d’où le faible taux de fréquentation constaté.

Idée que le maïeuticien d’Etat, Wahabou Bibaré, réfute. Pour ce dernier, les causes sont à chercher ailleurs. Qu’est ce qui expliquerait le faible taux de fréquentation du CSPS évoqué par le président du conseil régional ?« Nous ne voulons pas polémiquer là-dessus »a-t-il retorqué. Et d’ajouter :« Quand on dit qu’il y a une rupture entre population et puis les agents de santé, nous n’approuvons pas l’idée. Nous faisons chaque jour des consultations. Peut-être qu’il faut sensibiliser les populations ».

JPEG - 114.2 ko
Bado Abdoulaye conseiller municipal de Godyr

Pour ce qui est de la rupture des produits le CSPS n’en a jamais eue a-t-il soutenu. « Nous n’avons jamais eu de rupture de produits. Jusqu’à preuve du contraire la gérante est là elle peut vous rassurer que la rupture, nous ne l’avons pas » a poursuivi le représentant du major tout souriant. Pour lui le CSPS de Godyr n’est pas parmi les derniers CSPS où le taux de fréquentation n’est pas trop élevé. « Il n’y a pas eu de sondage qui prouve que le CSPS n’est pas fréquenté. C’est parce que nous ne voulons pas polémiquer là-dessus. Nous ne voulons pas polémiquer là-dessus » a-t-il insisté.

JPEG - 64.4 ko
Sidonie Bado, gérante des produits pharmaceutiques au CSPS de GOdyr

Du côté de la gérante des produits, il y a eu bel et bien rupture de produits à un moment donné. « Avant c’était des produits qui manquaient mais apparemment ça va un peu. Le problème de produits existait il y a deux mois mais maintenant ça va maintenant. Aussi par rapport à la gratuité, les chèques ne viennent pas très tôt » a souligné Sidonie Bado avant d’évoquer les problèmes d’électricité et d’ambulance. « C’était par rapport à la lumière aussi qu’il y avait des problèmes. Et quand il y a évacuation aussi il n’y a pas d’ambulance. On est obligé d’appeler Dassa soit Koudougou » a-t-elle expliqué.

Maxime Jean-Eudes BAMBARA
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Koudougou
Très nuageux, Humididté : 55%
Max : °C
Min : °C

20°C
Très nuageux
Jeudi
Soleil voilé
22|37°C
Vendredi
Soleil et nuages épars
20|36°C
Samedi
Soleil
20|37°C
Dimanche
Soleil
20|37°C
Lundi
Soleil
19|37°C
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter