Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Route Sakoinsé-Koudougou : Le Premier ministre, Christophe Dabiré, lance (...)

Route Sakoinsé-Koudougou : Le Premier ministre, Christophe Dabiré, lance officiellement les travaux de réhabilitation

LEFASO.NET

jeudi 16 janvier 2020

Ce jeudi 16 janvier 2020 à Koudougou, le Premier ministre, Christophe Dabiré, a lancé officiellement les travaux de réhabilitation de la route nationale N°14 (RN 14), tronçon Sakoinsé- Koudougou longue de 42 kilomètres. Cette cérémonie a connu la présence de plusieurs autorités politiques et coutumières. D’un coût global de 6 291 619 008 FCFA, le renforcement de cette route vise à permettre à la nationale n°14 de jouer son rôle dans le développement des échanges et aussi contribuer à désenclaver les régions traversées.

Route Sakoinsé-Koudougou : Le Premier ministre, Christophe Dabiré, lance officiellement les travaux de réhabilitation

La population de Koudougou, région du Centre-Ouest, s’est mobilisée, ce 16 janvier, pour être témoin du lancement officiel des travaux de réhabilitation de la route Sakoinsé-Koudougou, longue de 42 kilomètres. Munis de banderoles, T-shirts et casquettes blanc-orange, debout ou assis, ils étaient nombreux à ne pas vouloir se faire conter l’histoire. L’événement du jour, c’est le lancement officiel des travaux de réhabilitation du tronçon Sakoinsé-Koudougou. Le premier coup de bulldozer a été donné par le chef du gouvernement, Christophe Marie Joseph Dabiré.

Le coût total de ces travaux de réhabilitation s’élève à 6 291 619 008 de francs CFA. Ces travaux rentrent dans le cadre du Plan national de développement économique et social (PNDES) sur la période 2016-2020 du programme d’entretien périodique de la route nationale N°14 initié par le gouvernement. Cette réhabilitation vise à assurer une bonne structuration du réseau routier national et lui permettre de jouer son rôle dans le développement des échanges entre les provinces du pays et avec l’extérieur.

JPEG - 157.1 ko
Les officiels

De même, il s’agit de maintenir le réseau dans un bon état pour diminuer les coûts d’exploitation des véhicules, accroitre la sécurité des usagers et renforcer les activités productrices et commerciales. « L’ensemble des populations de la région du Centre-ouest jubilent pour le démarrage tant attendu de cette route qui procurera davantage de sécurité aux usagers et de fluidité à la circulation », s’est réjoui le bourgmestre de la ville de Koudougou, Maurice Moctar Zongo.

Ce projet bénéficie de l’appui financier de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) à hauteur de 95% et 5% de l’État burkinabé. Pour Eric Bougouma, ministre des Infrastructures, « la nationale n°14 sera totalement reconstruite et concernera d’autres aspects socio-économiques au bénéfice des populations riveraines ».

JPEG - 162.6 ko
Les populations de la région du centre-Ouest

La réhabilitation consistera en la mise en œuvre d’une couche de fondation et de la couche base pour les élargissements de chaussée, du recyclage d’épaisseur de la chaussée, etc. Les travaux concerneront aussi d’autres volets comme la mise en oeuvre d’un plan environnemental, santé, hygiène et sécurité plantation de 9500 arbres, construction de 4 500 m de clôture, etc.)

Pour le chef du gouvernement, Christophe Marie Joseph Dabiré, l’évolution des infrastructures routières va contribuer à renforcer le développement de la région. Cette route fait partie d’un échantillon d’un large programme que le gouvernement est en train de développer. Le gouvernement fera en sorte que « le développement de la route puisse contribuer au renforcement des actions de développement », a-t-il fait remarquer.

JPEG - 144.7 ko
Le ministre des Infrastructures, Eric Bougouma

Toutes ces actions prouvent que le développement des infrastructures routières est une priorité, a relevé le Premier ministre. Profitant de cette occasion, il a interpellé les bénéficiaires sur la nécessité de contribuer à entretenir le réseau routier. Ce qui permettra également d’offrir un niveau de service satisfaisant aux usagers.

Le représentant des transporteurs de Koudougou, Issaka Yaméogo, n’a pas caché sa joie en entrevoyant la réhabilitation de ce tronçon Sakoinsé-Koudougou. Pour lui, cela sera un tremplin pour les affaires. Le parcours du tronçon jalonné de nombreuses difficultés ne sera plus de mise après la réfection. La durée des travaux de la réhabilitation est de 12 mois.

Issoufou Ouédraogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Koudougou
Inconnu, Humididté : %
Max : °C
Min : °C

°C
Inconnu
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter