Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Agence de l’eau du Nakambé : Quinze nouveaux représentants d’usagers (...)

Agence de l’eau du Nakambé : Quinze nouveaux représentants d’usagers désignés

Lefaso.net

lundi 22 août 2022

Le Comité de bassin de l’Agence de l’eau du Nakambé (AEN) a renouvelé ses représentants qui vont siéger au collège, le vendredi 19 août 2022 à Koudougou, dans la région du Centre-ouest, au cours d’un atelier. Il s’agit des représentants des différentes catégories d’usagers.

Agence de l’eau du Nakambé : Quinze nouveaux représentants d’usagers désignés

Après trois ans de mandat, les membres du Comité de bassin de l’Agence de l’eau du Nakambé (AEN) font place désormais à une nouvelle équipe. Conformément aux textes de la structure, ils sont quinze à conduire la destinée de leur département. Le comité est composé de trois collèges de membres dont quinze représentants de l’État, quinze représentants des collectivités territoriales et quinze représentants des différentes catégories d’usagers. Un total de 45 représentants.

JPEG - 31.6 ko
Le directeur de l’AEN, David Kam, a salué les efforts du bureau sortant.

Selon le directeur de l’AEN, David Kam, onze ont été désignés de façon consensuelle, les quatre autres seront choisis par leurs structures qui sont spécifiques. Il s’agit de l’ONEA (Office national de l’eau et de l’assainissement), la CMB (Chambre des mines du Burkina), le syndicat des mines et la SONABEL (Société nationale d’électricité du Burkina Faso).

C’est Léonie Ilboudo qui a pris les rênes de la catégorie d’usagers. Elle fait partie du bureau sortant. Elle a été reconduite par ses pairs pour achever le travail en cours. « Nous travaillons beaucoup avec les personnes qui sont sur le terrain donc nous devons faire des sensibilisations pour qu’ils comprennent comment il faut entretenir les points d’eau et diminuer la production au niveau de l’eau », a-t-elle indiqué.

Des défis à relever

JPEG - 81.2 ko
Léonie Ilboudo est désignée vice-présidente du Comité de bassin de Nakambé.

S’adressant aux nouveaux désignés, le secrétaire de la région du Centre-ouest, Séverin Somé, a rappelé à cette nouvelle équipe que son mandat est plein de grands défis. « La production agro-sylvo-pastorale, les activités minières, industrielles sont très développées dans cet espace qui compte plus de 511 retenues d’eau, soit près de la moitié des retenues d’eau du pays. Toutes ces activités mobilisent une grande quantité d’eau et impactent négativement sur la ressource eau », a-t-il affirmé.

Toutefois, il dit avoir foi que des solutions durables naîtront pour faire face à toutes ces grandes problématiques sous le mandat de cette nouvelle équipe.

JPEG - 73.3 ko
Les participants à cet atelier viennent des différentes régions touchées par le bassin du Nakambé.

Il faut signaler que les personnalités qui composent le Comité de bassin sont nommées pour un mandat de trois ans renouvelable une fois par arrêté du ministère en charge de l’eau.

Créée en mars 2007 par la convention constitutive du Groupement d’intérêt public (GIP), l’agence de l’eau du Nakambé a pour objet de valoriser le bassin hydrographique du Nakambé en tant que cadre approprié de planification et de gestion des ressources en eau. Son espace de compétence couvre sept régions du Burkina Faso à savoir le Centre, le Centre-est, le Centre-ouest, le Centre-sud, le Centre-nord, le Nord et le Plateau central. Sa superficie est estimée à 60 337 km2.

Cryspin Laoundiki
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Koudougou
Inconnu, Humididté : %
Max : °C
Min : °C

°C
Inconnu
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter