Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Régulation des communications électroniques : L’ARCEP échange avec le monde (...)

Régulation des communications électroniques : L’ARCEP échange avec le monde judiciaire à Koudougou

LEFASO.NET

jeudi 29 juillet 2021

Le mardi 27 juillet 2021 s’est tenue à Koudougou, chef-lieu de la région du Centre-Ouest, la cérémonie d’ouverture des journées d’échanges avec les magistrats et les agents judiciaires de l’Etat, sur « la réglementation et la régulation des communications électroniques et des postes ». Organisée par l’Autorité de régularisation des communications électroniques et des postes (ARCEP), cette activité se poursuivra jusqu’au 30 juillet.

Régulation des communications électroniques : L’ARCEP échange avec le monde judiciaire à Koudougou

Cette rencontre se veut un cadre d’échanges et de partage de connaissances avec le monde judiciaire. Elle vise entre autres à présenter la spécificité des secteurs des communications électroniques et des postes à travers les innovations technologiques permanentes qui les caractérisent, partager avec les acteurs du monde judiciaire la règlementation applicable auxdits secteurs et recueillir les difficultés auxquelles sont confrontés les professionnels du droit dans l’exercice de leur fonction.

Selon Théophile Sawadogo, secrétaire général du ministère de la Justice, des Droits humains et de la Promotion civique, représentant la ministre, la tenue de cette session de Koudougou confirme la volonté de l’ARCEP d’accentuer les journées d’échanges entreprises depuis 2017 avec l’ensemble des magistrats du Burkina. Lesquelles journées ont déjà permis de mettre à la disposition de 253 magistrats, des supports de lois et règlements qui encadrent les secteurs que régule l’ARCEP.

JPEG - 89 ko
Le secrétaire général du ministère de la Justice, Théophile Savadogo.

« Cette formation, qui intervient à la suite de plusieurs sessions, vise d’abord à outiller l’ensemble des magistrats sur la question de la réglementation des communications électroniques et des postes. Elle vise également à mettre à leur disposition l’ensemble des textes régissant ce secteur, à permettre des échanges en vue de prendre des décisions plus éclairées lorsqu’ils auront à être saisis sur les questions de ces secteurs », a expliqué Théophile Sawadogo.
Concernant la problématique de la protection des données à caractère personnel, le secrétaire général rassure que des praticiens en discuteront avec les magistrats.

Echanger pour être plus efficace

JPEG - 75.1 ko
Les magistrats et les agents judiciaires de l’Etat présents à la cérémonie d’ouverture.

Quant au président de l’ARCEP, Tontama Charles Millogo, il dit espérer que ces quatre jours permettront de consolider la collaboration entre l’ARCEP, le pouvoir judiciaire et les autres institutions publiques. « Pour nous, cette activité est une plateforme d’échanges entre les régulateurs que nous sommes, les magistrats, les opérateurs et les autres acteurs qui interviennent autour des systèmes de communication électronique et des postes », a-t-il précisé. Pour lui, il s’agit d’échanger sur les différentes problématiques, partager les expériences et en tirer des leçons qui permettront d’être beaucoup plus efficace.

Durant ces quatre jours d’échanges, plusieurs thématiques seront abordées au profit des participants, afin d’éclairer leur lanterne sur les aspects techniques et technologiques des communications électroniques, la gouvernance de l’écosystème des communications électroniques et des postes, et les problématiques liées au déploiement des réseaux.

Prince Omar
Lefaso.net

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Koudougou
Inconnu, Humididté : %
Max : °C
Min : °C

°C
Inconnu
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter