Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Commune de Léo : Quand des « génies » font tourner un forage !

Commune de Léo : Quand des « génies » font tourner un forage !

LEFASO.NET

lundi 6 juillet 2020

Dans les régions du Centre-Sud et Centre-Ouest, plusieurs adductions d’eau potable ont été réalisées. Objectif, rendre l’eau potable accessible à la population. Du 2 au 5 juillet 2020, le ministre de l’Eau, Niouga Ambroise Ouédraogo, s’est rendu dans ces deux régions pour visiter les infrastructures. Certains villages affichent des chiffres satisfaisants.

Commune de Léo : Quand des « génies » font tourner un forage !

Dès l’entrée du village Beune, situé dans la commune de To, province de la Sissili, il y a l’école Centre. Une mini-Adduction d’eau potable (AEP) permet de ravitailler l’établissement scolaire. La pompe fonctionne toute seule, à l’énergie solaire. Deux hommes se sont rapprochés de ce dispositif pour mieux comprendre son mode de fonctionnement. C’est ainsi qu’avec un ton humoristique, l’un d’eux dit à l’autre : « Les génies font tourner cela ».

Ce forage a été réalisé en 2019 avec l’aide du Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef). Selon la directrice régionale du ministère de l’Eau, Julienne Tiendrebeogo, quinze forages neufs et 20 réhabilitations de forages ont été réalisés durant la même année. Elle a annoncé, par ailleurs, que d’autres travaux de réhabilitation et de nouveaux forages sont en cours pour 2020. Actuellement, cette localité a un taux d’accès à l’eau potable de 89,3%.

Pour le chef du programme Wash de l’Unicef, Ahmeda Behah, ces différentes réalisations font partie de leurs priorités dans la région du Centre-Ouest. « Pourquoi financer ? Parce que c’est dans une école, et l’Unicef est là pour les enfants », a-t-il justifié. Les élèves de cette école indiquent que ce forage est utilisé exclusivement dans le cadre des activités scolaires.

« Dakola ne souffre plus de problème d’eau »

JPEG - 72.8 ko
Le ministre de l’Eau, Niouga Ambroise Ouédraogo(à gauche), dans une borne fontaine de Dakola pour sensibiliser les usagers sur l’entretien de l’infrastructure

A Dakola, dans la commune de Pô, région du Centre-Sud, la population, qui est estimée à 3 500 habitants, a atteint un taux d’accès à l’eau potable de 100%, selon Ousséni Kafando de la Direction régionale du ministère en charge de l’Eau. Le ministère doit cette réussite à un système de pompage de douze heures par jour. La localité dispose de six bornes-fontaines, et chaque borne dessert 500 habitants.

La principale difficulté liée au bon fonctionnement de cette Adduction d’eau potable simplifiée (AEPS) de Dakola, c’est sa source d’énergie. Fonctionnant à l’électricité, les coupures ne facilitent pas ce système. Mais Ousséni Kafando rassure : « En dépit des délestages, Dakola ne souffre pas de problème d’eau ». Selon le ministre de l’Eau, Niouga Ambroise Ouédraogo, c’est une zone d’avenir économique pour le Burkina Faso, donc « il faut mettre le paquet ».

Au cours de la visite terrain dans ces localités, le ministre de l’Eau a profité pour remercier les partenaires qui ont consenti des efforts pour l’accès à l’eau potable. Durant ses échanges avec les ressortissants des différents villages, il a insisté sur l’entretien de ces ouvrages. Cette visite s’inscrit dans le cadre d’une tournée de constat des infrastructures hydrauliques dans les régions du Centre-Sud et Centre-Ouest.

Cryspin Masneang Laoundiki
Lefaso.net

Portfolio

  • Une vue des hôtes du jour de l'École Centre de Beune
  • Visite d'un forage du village de Konioudou, dans la province de (...)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Koudougou
Inconnu, Humididté : %
Max : °C
Min : °C

°C
Inconnu
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter